36

Les acteurs de la santé


 

Le système de santé va relever de nouveaux défis, et se donner des objectifs beaucoup plus ambitieux. Même si la maladie demeure une intruse attendue, c'est sur la santé qu'on veut mettre l'accent. On ne veut plus seulement traiter les malades, mais prévenir autant que guérir et s'occuper aussi des bien portants. Accordant à la quête du bien-être l'importance que réclame une société hédoniste, on va penser à soigner tout autant qu'à traiter. Le système de santé va disposer de plus de ressources, à la hauteur de la priorité dont jouit la santé dans une société d'abondance, mais la complexité des problèmes à résoudre augmentera en flèche.

Cette augmentation de la complexité rend le facteur logistique primordial. C'est l'utilisation qu'on fera des ressources qu'on aura qui fera la différence entre succès et échec, entre frustration et satisfaction. C'est le meilleur agencement à en faire qui sera le défi quotidien. Le système de santé ne doit donc plus être vu comme une structure mise en place pour encadrer des ressources en agglomérat, mais comme une construction cohérente qui EST la réponse et dont les ressources constituantes ne sont que les éléments. Des éléments qu'on traite un à un pour s'y comprendre, mais qui ne prennent tout leur sens qu'en fonction du tout.

Cette nouvelle vision « gestalt » qui met l'accent sur le système lui-même exige une nouvelle façon de le construire et de mettre en place l'interface entre ses ressources. La première conséquence de cette approche est l'importance accrue qu'on accorde aux démarches préalables de planification, de prévision et d'identification correcte de toutes les variables, mais la logistique prend surtout toute sa place au moment d'agencer les ressources humaines dont on veut optimiser l'efficacité.

Traiter et soigner exige divers intrants - dont, bien sûr, des connaissances, des lieux de santé, des équipements et des médicaments ­ mais le cheminement critique vers les objectifs en santé passe par la disponibilité et l'agencement optimal des ressources humaines compétentes. Ce sont elles les vecteurs par lesquels les connaissances sont appliquées, que toutes les autres ressources sont mises à profit et que la santé arrive et s'installe. Il faut harmoniser les liens et optimiser les interrelations entre les ressources humaines qui y collaborent.

Il faut savoir les agencer, d'abord, comment les produire, ensuite. Dans cet ordre, car le choix des mots, ici, n'est pas innocent. Dans un contexte de médecine moderne, l'éventualité d'un face-à-face patient/traitant sur une île déserte n'est pas totalement exclue, mais les interventions-types sont prévues pour des scénarios à multiples intervenants ou chacun tient son rôle. La ressource humaine est d'abord perçue comme un élément d'un système où elle occupe une fonction.

C'est par leur fonction qu'il faut d'abord identifier les intervenants en santé ; par ce qu'ils font, par le besoin auquel ils répondent. C'est de ce qu'ils doivent faire pour interagir efficacement dans ce contexte de médecine moderne, qu'on déduit ce qu'ils doivent être. Ce qu'ils sont doit simplement découler de cette fonction et c'est leur formation ­ dont nous parlerons plus loin -qui va les façonner pour qu'ils correspondent aux exigences de cette fonction.

Les créer sur mesure, en donnant à chacun le rôle qui convient à la mise en scène, car la santé est un drame. Tôt ou tard, le spectacle s'anime dans la vie de chacun, quand arrive la maladie, l'intruse La maladie arrive comme un drame en suspens qui n'attend que ses trois coups pour se mettre en branle. Avec quelques scénarios et une infinité de variantes, mais sur un seul thème et bien proche de la tragédie classique.

Quand la maladie arrive, on constate que ce drame se joue sur diverses scènes et avec bien des accessoires, mais que ce sont d'abord les acteurs qui font le spectacle. Quand on dit « mettre en place un nouveau système de santé », c'est avant tout de redéfinir les rôles des acteurs qu'il s'agit. Le système de santé sera d'autant plus performant qu'on l'aura bien fait et que les tâches auront été bien réparties.

Travail énorme, semble-t-il, puisque les choses ont tellement changé et changent tellement vite Mais ne confondons pas le livret avec la situation, ni l'essence du rôle avec les tirades. Le drame de la santé se déroule depuis longtemps et ce sont toujours les mêmes personnages qui changent timidement de noms, mais y conservent les mêmes fonctions. Il y a toujours un rôle pour Pantalon et un autre pour le Capitan. Depuis les sorciers et les cavernes, il y a toujours en santé celui qui traite, celui qui prend soin, celui qui parle aux dieux et en sait plus, ceux qui entretiennent le feu et qui surveillent

Aujourd'hui, affublé d'autres noms, les personnages restent les mêmes. Au dramatis personnae de la santé moderne, les personnages principaux sont le Médecin, le Spécialiste, l'Infirmier, le Généraliste et le Paramédic. Interviennent aussi, dans des rôles de soutien, le Technicien, le Gestionnaire et les Préposés, ces derniers vus parfois comme des figurants, mais sans lesquels le spectacle n'aurait pas lieu. Le système de santé a aussi deux (2) autres compères en coulisses, dans les sous-systèmes d'intrants « Formation » et « Recherche », que le malade ne voit pas, mais dont la participation est essentielle: le Chercheur et le Formateur.

Ces personnages ne changeront pas. On les connaît et on les aime bien. Les fonctions ­ les rôles- vont demeurer sensiblement les mêmes. Ce qui va changer, bien sûr, c'est le texte de chaque rôle, car on a bien plus à dire. Quelques échanges, aussi, qui passeront de l'un à l'autre - comme au théâtre de boulevard, quand c'est l'amant plutôt que le mari qui devient le vrai cocu - mais c'est surtout le jeu qui sera différent. Quand tout devient infiniment complexe, il faut revenir à la spontanéité. Improviser largement, mais sur un canevas qui doit être incontournable. Connaissez vos tirades mais surtout, donnez la bonne réplique. Le drame de la santé va s'inspirer de la commedia dell'arte.


Pierre JC Allard

Vous pouvez maintenant commenter cet article au BLOG Nouvelle Société ! (Cliquer ici).




SUITE

Index Section S

Accueil

Index général

Mesurez votre audience

1