1

Une démocratie à bâtir


 

On vous à dit du bien, récemment, du fascisme, du stalinisme, du despotisme éclairé ou de la monarchie absolue ? Depuis le temps que la démocratie occupe seule tout l'espace correct du débat politique, il n'est plus vraiment utile d'en faire l'apologie. Tout le monde, ou presque, est convaincu des mérites de la démocratie. Il y a un consensus en faveur de la démocratie. Évidemment, le consensus s'arrête là.

Parce que lorsqu'on a dit " démocratie " et qu'on a applaudi, le consensus se brise. Il éclate dès qu'on tente de répondre à quelques questions pourtant simples, mais bien embêtantes, comme " Qu'est-ce que la démocratie ? ", " Quel type de démocratie " et " Quelles sont les conditions minimales pour qu'on soit bien dans un régime démocratique " ?

Ces questions agacent, parce qu'elles nous confrontent à cette réalité choquante que si on définit l'idéal démocratique comme concept, sans concessions, on s'aperçoit que la démocratie, qui règne sans rivale sur les coeurs et les esprits, ne règne en fait nulle part ailleurs. La démocratie est un projet de société qui reste à bâtir.

Pour commencer, il ne faut pas oublier que, dans bien des pays, le pouvoir ne se prétend même pas démocratique - pensez à l'Arabie saoudite - ou donne de la démocratie une définition qui fait rigoler, comme en Chine, en Corée et la plupart des ex-démocraties populaires de feu l'URSS.

Ailleurs, tout en maintenant les apparences d'une démocratie, c'est la presse muselée, l'intimidation le jour du scrutin, la corruption omniprésente, le comptage des résultats qui est trafiqué. Tous les problèmes d'une pseudo démocratie qu'on a distribuée comme une potion magique dans le tiers-monde.

Quand même les rudiments d'une démocratie sont ainsi absents, la situation est navrante, mais problème est simple : Il faut lutter pour que les conditions d'une démocratie soient mises en place. Mais qu'en est-il des " vraies " démocraties, présidentielle à l'Américaine, parlementaire à l'Anglaise, Française, Allemande ?

Est-on bien sûr que les gouvernements élus des pays du monde développé disposent bien de tous les pouvoirs pour orienter la société selon le mandat qu'ils ont reçu du peuple ? Les conditions d'une vraie démocratie y sont-elles toutes en place ?

Chaque régime dit démocratique a sa propre spécificité et il faudrait les analyser un à un pour montrer les failles de chacun. Ce n'est pas notre but; ceci est le travail que doit accomplir chaque agent de changement dans le pays où il s'active. Il existe une grille générale, pourtant, qui permet de voir facilement dans quelle mesure une démocratie accorde bien au peuple le pouvoir qu'elle prétend lui donner.

 

Voyez à la page suivante quelques questions qu'il est bien utile de se poser.



Vous pouvez maintenant commenter cet article au BLOG Nouvelle Société ! (Cliquer ici).


SUITE

Index Section 6

Accueil

Index général

Mesurez votre audience 1