LE POURQUOI DES CHOSES...

(Chaque titre est un lien vers le texte complet)

Résumés

 

 401. Vous avez dit... le Système ?

Les sociétés "naturelles" sont des systèmes où l'égoisme prévaut et ou la force triomphe toujours. Elles se développent de façon prévisible... et meurent. Il n'en sera pas autrement du système néo-libéral actuel. Il est illusoire de penser, cependant, que notre Système particulier est l'ultime responsable de nos maux et que tout ira bien quand on en créera un autre. L'égoïsme, l'inégalité, la primauté de la force sur la justice, l'iniquité des lois, l'élimination des faibles par les forts... ces vices sont inhérents à la notion même de société "naturelle" et resteront présents, d'un système à un autre, aussi longtemps qu'une Nouvelle Société n'aura pas été créée. Il faut créer une société "contre nature".

 

402. Pourquoi la crise ?

Depuis une quarantaine d'année, nous sommes en mesure de produire pour satisfaire aux besoins essentiels de toute la planète, mais il reste à régler le problème fondamental de maintenir la production, la motivation et l'ordre dans une société d'abondance. Il y a deux façons d'y parvenir: les menaces, menant à des punitions et les promesses menant à des récompenses.. La victoire récente du néo-libéralisme est le triomphe ultime de l'approche &laqno;récompense» sur l'approche &laqno;punition», mais il y a des ajustements à faire. L'approche néo-libérale vise à offrir à l'individu le choix entre le travail et la pauvreté, mais, avec les progrès de la technologie, il y a désormais BEAUCOUP moins de travail à faire que peuvent faire les travailleurs actuels, dans la structure actuelle, avec leur compétence actuelle, de sorte que bon nombre d'entre eux sont CONDAMNÉS à la pauvreté. Si on ne réinsère pas tout le monde dans la structure du travail, notre société va droit à sa perte.

403. Le chômage: premier fléau

Le Syst`ème n'accorde pas l'attention qu'ils méritent aux problèmes du chômage et de l'exclusion. On n'y consacre que des sommes dérisoires et ceux qui ont vraiment l'autorité pour y apporter une solution n'ont pas la compétence de le faire ni même l' intérêt de confier la tâche a ceux qui l'auraient. Pourtant, ce qu'il faut faire est évident....

 

404. La crise des coûts de la santé

Le symptome de la décadence dùne société, c'est son impuissance croissante à offrir à ses citoyens les services que le développement des techniques rend pourtant accessibles. Education, Justice, Culture, notre société démissionne. Le probl`ème le plus visible, c'est celui de la Santé. Pourquoi avons-nous renoncé, entre autres services, à offrir aux gens ce qu'ils veulent le plus: toute la santé et la vie que permettent les progrés de la médecine ?

 

405. L'autre coté du Mur

La civilisation occidentale - notre société - à vécu une période bien faste entre la fin de la Deuxième Guerre mondiale et la chute du Mur de Berlin. Pourquoi ? A quel prix ? Et pourquoi, surtout, sommes -nous passés du progrés à la stagnation il y a vint ans puis maintenant au déclin ?

 

 406. Le dérapage

Le capitalisme industriel portait dès le départ le germe de la maladie dont notre société va mourir. On avait trouvé un remède, mais on ne l'applique plus; ceux qui nous possèdent ont d'autres ambitions. Nous sommes dans une situation bien précaire, alors que nous ne créons plus de vraie richesse mais fuyons en avant dans l'imaginaire pendant que la pauvreté augmente.

 

 407. La vieille panoplie

Pour créer une Nouvelle Société, il faudrait une redistribution de la richesse... qui ne viendra que dans une nouvelle société où l'on travaillera et produira selon les vrais besoins. Pour sortir de ce dilemme, la voie royale est une action fiscale qui peut financer la production d'une vraie richesse par le travail, tout en ne prélevant de ceux qui la possède qu' une richesse factice qui ne diminuerait en rien leur bien-être.

 

408. Allié circonstanciel

Le Système néo-libéral a maîtrisé l'outil de la corruption et est ainsi devenu invulnérable à toute tentative "raisonnable" pour le changer ou le faire évoluer. Il ne lui reste comme ennemi que le déraisonnable... Mais le déraisonnable est là, au coeur du Systéme, sous la forme d'une puissante vague de fond religieuse qu'un rien pourrait gonfler et amener à submerger le régime actuel.

 

 

409. Le temps du dsordre

 

 

410. L'tat et la production

 

 

411. La demande effective

 

 

412. Le terrorisme

 

 

413. Taxinomie

 

 

414. Sauver l'Afrique

 

 

415. Pour l'amour de Gaa

 

Continuer (Voie rapide)

Continuer (Cheminement complet)


Visitez aussi le BLOG Nouvelle Société !(Cliquer ici).

Index section 4

Accueil

Index général

Mesurez votre audience 1