12 Tous au stade, ensemble





Montréal doit encourager la pratique des sports de participation; ce point n'est contesté par personne. La Ville doit aussi encourager le sport-spectacle qui, dans une société moderne, est une nécessité vitale: la réponse la plus évidente au besoin social de gagner ensemble ou de s'identifier ensemble à un gagnant. Compte tenu de l'intérêt du sport comme facteur de cohésion sociale et du prestige associé à une équipe de ligue majeure, Montréal doit, en cas de nécessité, s'en porter acquéreur plutôt que d'en abandonner la franchise.

Cette prise de position, dans le contexte de la saison annulée de 1994 qui a laissé le Expos dans une situation financière précaire, est loin d'être académique: c'est une décision qui devra peut-être s'appliquer dès 1995. Cette prise de position vaut pour le baseball, mais le même raisonnement devrait s'appliquer si la preuve était faite de la popularité suffisante du football, du soccer ou de tout autre sport de masse.

Montréal prendra position en faveur du soutien à la venue et au maintien à Montréal de franchises de ligues majeures de tout sport pour lequel on pourra constater un intérêt suffisant de la population et des commanditaires.

Se porter acquéreur d'une franchise pour qu'elle ne nous échappe pas n'est pourtant pas la seule solution. Une autre approche est de garantir un revenu ferme au propriétaire en achetant, par exemple, pour un prix forfaitaire, les billets d'«admission générale» du stade tout en lui laissant le marché des autres catégories de billets. Quelle que soit la solution choisie, la Ville minimisera ses risques financiers tout en offrant un avantage à sa population si elle prend en charge l'exploitation de la publicité au stade ... et en rend l'entrée gratuite aux détenteurs de la Carte de Citoyen portant mention «solidarité».

En effet, le stade est un endroit où l'on annonce et la valeur des annonces dépend de la clientèle attendue. Si l'entrée au stade est gratuite, il est raisonnable d'espérer un plus grand nombre de spectateurs et le prix des annonces peut être augmenté. Or, les annonces constituent un revenu moins aléatoire que les admissions elles-mêmes. Jouant la carte de la publicité plutôt que des droits d'admission, on augmente les revenus fixes, mais on en accepte de renoncer à la possibilité d'un gain considérable lorsque l'équipe est très populaire. Cette approche sans risques est l'approche correcte, car le but de la Ville n'est pas de prendre des risques pour maximiser ses profits mais d'offrir un service à la population.

Cette approche de tirer tous les revenus de la publicité est-elle réaliste? A titre de comparaison, quinze secondes de publicité sur le seul grand écran du stade de Toronto, où il y a en moyenne 45 000 spectateur par match des Blue Jays, valent la somme de 750 $. C'est à dire un potentiel-publicité de 450 000 $ pour la durée moyenne d'un match, l'équivalent de 10 $ pour chacun de ces 45 000 spectateurs. Ces revenus peuvent facilement remplacer les revenus des entrées. Et nous ne parlons pas du prix des concessions de vente de nourriture et d'alcool, dont la valeur augmente si le stade est rempli. On peut très bien laisser entrer le spectateur gratuitement au stade, pourvu qu'il vienne et que le commanditaire sache qu'il viendra.

Or, les Montréalais iront au stade si c'est gratuit. Montréal négociera immédiatement une entente avec la RIO, pour assurer l'entrée gratuite aux matchs des Expos des détenteurs de Cartes de Citoyen mention « solidarité» et garantir du même coup que Montréal garde sa franchise de la Ligue Nationale de Baseball. Ce qui est vrai pour le sport l'est pour tout événement, sous réserve de son intérêt et de l'attention que le spectacle permet d'accorder à la publicité. Montréal, après accord avec la RIO, encouragera l'utilisation optimale du stade et favorisera toute initiative de nature à permettre le rassemblement dans l'harmonie des Montréalais, en se contentant des revenus de commandite publicitaire du stade quand les promoteurs n'exigeront pas de droits d'entrées.



Index Section 2

Texte suivant

Index général

Accueil

Mesurez votre audience 1