Mise à jour 1999

La culture "à la carte"

Sans doute parce qu'elle concernait au premier chef les gens du spectacle et des arts, la proposition # 12 a généralement été celle qui a provoqué le plus de commentaires élogieux au cours des diverses entrevues que j'ai eues auprès des médias. Pourtant, aucune suite n'y a jamais été donnée par aucun des paliers de gouvernement. Pour autant que je sache, elle n'a jamais été mise de l'avant non plus par aucun des groupes qui représentent les artistes.

L'idée de financer la consommation plutôt que la production de l'art est demeurée lettre morte. Il y a eu production de spectacles plus ambitieux dans le métro à quelques reprises, les musiciens y sont peut-être globalement de meilleure qualité qu'il y a 6 ans, mais ceci n'a évidemment aucun lien avec cette proposition. Quant à une exposition d'oeuvres d'art dans le métro, à ma connaissance on n' en a jamais fait l'expérience. On n'a certainement jamais tenté non plus d'utiliser la carte CAM pour sonder les préférences de la population des utilisateurs du métro.

J'avoue que j'en suis peiné, car j'en retire l'impression que nul n'est vraiment intéressé à trouver de nouvelles solutions au financement de la création artistique; toute l'énergie de chacun semble ne tendre qu'à obtenir plus du système tel qu'il est présentement organisé. Est-ce le signe que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et qu'il n'y a rien à changer? Peut-être..., mais alors pourquoi ces jérémiades de mes amis artistes qui dénoncent sans arrêt le formalisme bête, le refus de l'innovation, l'incompréhension, la mesquinerie du système de subvention?

Ou serait-ce que ni moi ni personne ne s'étant donné la peine de faire le suivi de cette proposition auprès des intéressés, elle a simplement été oubliée?


Pierre JC Allard




Texte 1992

Index des textes de mise à jour

Accueil

Mesurez votre audience

1