INTRODUCTION

 


 

Il y a des choses à changer dans notre société. Il y a des choses à changer, mais existe-t-il aujourd'hui une idée maîtresse qui permette d'identifier les changements à faire et un plan directeur des moyens à prendre pour apporter ces changements?

Le système dit néo-libéral qui gouverne la planète prouve chaque jour sa malfaisance, mais les idéologies qu'on nous présente encore aujourd'hui comme solutions de rechange sont uniquement celles, de droite comme de gauche, qui ont eu leur chance devant l'Histoire et qui ont échoué. Il nous faut AUTRE CHOSE.

Autre chose qui ne soit pas seulement mélancolie et dénonciation d'un système dont personne ne conteste les vices, mais qui remette les pendules à l'heure, établisse le diagnostic de nos maux réels et avance des solutions concrètes, adaptées aux exigences de notre temps. Ne cherchez pas à situer ce projet de société entre les balises droite-gauche où l'on confine encore souvent la pensée et l'action politiques; j'ai laissé au vestiaire mes préjugés de jeunesse et cherché à identifier ici des solutions applicables. Pragmatiques.

J'ai voulu que ces solutions ne constituent pas un manifeste, mais une offre raisonnable de transformation sociale. J'ai cherché le point de consensus qui puisse marquer à la fois le changement minimal qui réponde vraiment aux aspirations de la population et le changement maximal acceptable à cette majorité "effective" du pouvoir dont l'accord est indispensable au changement.

Ce site est pour tous, mais il n'aura donc atteint son but que s'il parvient non seulement à mobiliser ceux qui ont tout à gagner aux changements que ce livre propose, mais aussi à convaincre de l'inévitabilité du changement ceux qui, ayant le pouvoir de changer la société, ont tout à perdre à ce que ce changement ne se fasse pas dans l'ordre et le respect des droits de tous sinon de tous les privilèges acquis.

J'ai parfois des mots, avec mes amis de la Gauche, quand je dis cette évidence que ceux qui n'ont pas le pouvoir n'ont évidemment pas non plus celui de le prendre et que le changement ne peut donc venir que de l'insatisfaction d'une majorité effective des gagnants de la société actuelle. Pourtant, l'Histoire est là qui montre bien que ce ne sont pas les paysans qui ont fait la révolution française, ni les serfs la révolution russe, et que c'est après quelques batailles rangées, gagnées a la tête d'une armée bien réelle dont l'invasion japonaise avait permis la constitution, que Mao a pris le pouvoir

Je ne crois pas que les syndicats ni les groupes dits populaires puissent se soulever et renverser le système par la force. La corruption aurait raison des meneurs et la zizanie planifiée amènerait la troupe des militants au point de rupture bien avant que les " forces "révolutionnaires n'atteignent le seuil où leur action pourrait changer l'essentiel.

Je ne prêche donc pas la révolution. Je souhaiterais que sans violence ceux qui possèdent tout comprennent que leur intérêt est de mettre à jour les principes, les institutions et les mécanismes de notre société que l'évolution des techniques a rendus désuets. Je voudrais promouvoir un esprit "évolutionnaire".

Parce qu'elles font la part du feu - et consentent sans vergogne les compromis auxquels, de toute façon, on ne pourrait pas échapper impunément - je crois inéluctable que soient appliquées bientôt les mesures ici décrites ou quelque chose qui, sous un autre nom, en sera l'équivalent. Plus qu'il ne propose des solutions, donc, ce site annonce des changements . Plus qu'un objectif à atteindre, l'ensemble de ces changements définit l'image d'un futur auquel il faut se préparer.

On réalisera sans doute un à un ces changements, plutôt que d'en faire une opération globale concertée, mais chaque changement qu'on apportera facilitera la mise en place des autres éléments de renouveau et, tôt ou tard, on aura reconstitué le puzzle tout entier, créant une Nouvelle Société qui ressemblera beaucoup à celle dont on trouve ici l'esquisse. Ceci semble certain. Ce qui demeure incertain, c'est le niveau de décomposition que devra atteindre notre société avant que ces solutions ne s'imposent.

Si la transformation nécessaire a lieu rapidement, nous sortirons raisonnablement indemnes de la crise actuelle et nous vivrons très bientôt dans une Nouvelle Société, plus juste et plus libre. Une société mieux adaptée aux possibilités de croissance et de bonheur qu'offrent la science et la technologie modernes que la société qui nous encadre aujourd'hui, une société - il ne faut pas l'oublier - dont les structures essentielle ont été mise en place par les Révolutions Americaine et Française, il y a plus de deux cents ans.

Si les changements nécessaires ne sont pas vite acceptés, les déséquilibres sociaux et financiers que nous pouvons déjà constater deviendront encore plus graves. La crise actuelle ira de mal en pis, jusqu'à ce que les assises de notre société occidentale cèdent et que la civilisation qu'elle sous-tend s'effondre. C'est dans le chaos qu'il faudra alors construire une société qui réponde aux impératifs de notre époque... et qui ne sera donc sans doute pas si différente de celle que nous proposons ici de bâtir sans douleur !

Ce site n'a pas été conçu comme une oeuvre littéraire mais comme un appel à l'action. Je voudrais convaincre ceux qui ont décidé de "laisser faire", de participer au changement de notre société, chacun selon ses moyens. Ne voulant pas faire de l'art mais convaincre, j'ai éliminé de ce site les références, les citations et tout ce qui n'est pas essentiel à la compréhension des problèmes que nous vivons et de ce que nous devrions faire pour les résoudre. J'ai privilégié la SIMPLICITÉ.

Ne croyez pas, cependant, ceux qui vous diront d'un air entendu que ces solutions sont simplistes ou que "les choses ne sont pas si simples" Ces gens sont vos pires ennemis, tentant de rendre confuse l'évidence. Demandez-leur plutôt de vous expliquer tranquillement en quoi ce n'est pas si simple, biffez de leur réponse tous les faux-fuyants, les a priori, les in-signifiances, les im-pertinences et ne les laissez pas s'échapper! Quand ils se tairont, vous pourrez poser votre propre jugement.

 

Pierre JC Allard

 

Vous pouvez maintenant commenter cet article au BLOG Nouvelle Société ! (Cliquer ici).



continuer...



Accueil

Index général

Quelques notes sur l'auteur

Une adresse de courriel (E-mail)

Mesurez votre audience 1